5.4 L’Acril ME : encore plus “nano”

30/11/-1

Depuis dix ans, la résine Acril ME est utilisée en alternative à l’historique Acril 33 en vue d’obtenir une meilleure pénétration, étant donné que la dispersion est beaucoup plus fine. En effet, tandis que les particules de l’Acril 33 tournent autour des 150 nm (nanomètres), celles de l’Acril ME se positionnent autour des 50 nm. Ces dimensions sont celles à partir de sa mise sur le marché (2007) jusqu’à aujourd’hui. Avec le lot n° 2824, disponible à partir de mars 2017, les dimensions ont été réduites à 30 nm: ce changement permettra une pénétration encore meilleure dans les supports poreux. De plus, la concentration de solides a été réduite de 41% à 32%. Ces deux changements permettent de réduire la viscosité, d’un peu moins de 500 mPa.s à environ 120 mPa.s., tout en favorisant le pouvoir pénétrant, même sur des matériaux présentant une plus faible porosité.

Parallèlement à la réduction du principe actif, le prix a également été réduit, de façon à maintenir inchangé l’aspect avantageux. A ce propos, il est nécessaire de considérer que les micro émulsions acryliques présentes sur le marché ont des concentrations qui peuvent varier entre 15 et 35% de résidu sec.




-
-
-